Odile Jacob publie

Claudine Monteil

Ève Curie L’autre fille de Pierre et Marie Curie

Fille de Pierre et Marie Curie, Ève Curie fut une femme d’action et de conviction. Tour à tour, et avec le même sens de l’engagement et de l’audace, elle est présente aux côtés de De Gaulle dès juin 1940, correspondante de guerre couvrant tous les fronts, de l’Europe, de l’Afrique et de l’Extrême-Orient, simple soldat volontaire des Forces françaises libres, conseillère spéciale du secrétaire général de l’OTAN, seule femme à occuper, en pleine guerre froide, un poste d’une telle envergure stratégique.

D’une détermination farouche, exerçant une véritable fascination sur les médias, elle sillonne le monde avec son mari, l’Américain Henry Labouisse, directeur exécutif de l’Unicef, et s’engage au service des enfants et dans la lutte contre la faim durant la crise du Biafra.

C’est ce parcours d’exception d’une femme de tous les défis, éprise d’action et de liberté, que relate ici Claudine Monteil, en s’appuyant sur de nombreuses archives inédites du fonds Curie. Ève Curie ne fut pas scientifique, mais elle eut l’étoffe d’une héroïne pour la défense des libertés.

Claudine Monteil, issue d’une famille de scientifiques de grand renom, ancienne diplomate, a occupé plusieurs fonctions en relation avec les Nations unies, notamment auprès de l’Unicef et l’Unesco. En hommage à son père, mathématicien, médaille Fields et prix Abel, elle a publié chez Odile Jacob un roman policier intitulé Complots mathématiques à Princeton