Odile Jacob publie

Boris Cyrulnik

Quand un enfant se donne « la mort » Préface de Jeannette Bougrab

« Jusqu’à présent, personne n’avait osé aborder, voire effleurer cette triste réalité du suicide des enfants, préférant souvent la nier en la dissimulant au travers de jeux dits dangereux.

Le suicide touche aussi les plus petits, les enfants, les préadolescents.

Je suis convaincue que la lecture de ce livre remarquable permettra de sauver des vies. 

Je suis convaincue que ce travail est vital afin d’agir pour prévenir la souffrance des enfants qui, par désespoir, faute d’être entendus par les adultes, agissent de manière risquée jusqu’à l’accident fatal prévisible.

Le travail inédit réalisé par Boris Cyrulnik à travers une approche pluridisciplinaire mêlant neurobiologie, biochimie, psychologie, sociologie et autres disciplines nous éclaire.

Ce livre nous donne de l’espoir.

Nous pouvons tous, dès à présent, être des acteurs de la prévention du suicide des enfants.

L’amour, l’affection, les liens familiaux, l’écoute d’adultes constituent des protections efficaces.

Je crois que le message le plus important de ce livre remarquable de Boris Cyrulnik, c’est que l’histoire n’est jamais écrite. »

Jeannette Bougrab Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative