Odile Jacob publie

Henry de Lumley

La Domestication du feu aux temps paléolithiques

L’histoire humaine commence véritablement avec la maîtrise du feu. Survenue il y a environ 400 000 ans, elle représente un tournant décisif dans la grande aventure des premiers hommes. Comment Homo erectus et, plus tard, Homo sapiens et Neandertal ont-ils appris à allumer le feu à leur gré ? Comment expliquer que, sans se rencontrer, ils aient été en mesure au même moment, en des endroits différents de la planète, de l’apprivoiser ?

La domestication du feu permet d’allonger le jour aux dépens de la nuit, d’éloigner les dangers, de s’installer dans des régions auparavant hostiles, de cuire les aliments et d’augmenter ainsi l’espérance de vie, d’améliorer la fabrication d’outils, de cuire l’argile pour façonner des figurines et de peindre les parois des cavernes.

Henry de Lumley prend appui dans ce livre sur les recherches les plus récentes pour retracer cette extraordinaire aventure.

Henry de Lumley est l’un des plus grands paléontologistes mondiaux. Il a ouvert des sites de fouille en France, en Afrique et en Géorgie. Après avoir été directeur du Muséum d’histoire naturelle, il dirige actuellement l’Institut de paléontologie humaine-Fondation Albert-Ier Prince de Monaco. Il a notamment publié L’Homme premier, La Grande Histoire des premiers hommes européens et Mémoires de préhistoriens (avec M.-A. de Lumley), qui ont été de très grands succès.