Invention des populations (L')

Biologie, idéologie et politique

Auteur(s) : Hervé Le Bras

La démographie, qui affirme être une science, n’a-t-elle pas aussi des préjugés idéologiques ? Définir une population représente un coup de force : n’est-ce pas imposer à un ensemble d’individus une catégorie qui va désormais les cataloguer et les contraindre ? À peine inventée, la population prend son autonomie : elle augmente, diminue, se déplace et enferme les individus dans son piège. Dès lors, ses conventions deviennent ses objets : l’âge, la fécondité et la croissance endogène de la population. D’où le racisme, l’eugénisme et l’exclusion de groupes considérés « à risques ». Cet ouvrage retrace les étapes de cette inquiétante invention des populations dans des domaines aussi différents que la politique de la Banque mondiale, l’idéologie des races, des ethnies et de l’assimilation, ou du vieillissement, la politique coloniale de la population... Sur toutes ces questions hautement controversées, de jeunes spécialistes internationaux interviennent.
Hervé Le Bras, polytechnicien, démographe, est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Il a publié notamment Les Trois France.

population, démographie, politique, politiques

  • Auteur(s) : Hervé Le Bras
  • Paru le : 1 mars 2000
  • Nombre de pages : 272 pages
Livre papier
  • EAN13 : 9782738108012
  • ISBN : 2738108016
  • Format : 145 x 220 mm
  • Prix : 25.50 €