Odile Jacob publie

Pascal Salin

Revenir au capitalisme Pour éviter les crises

Conséquence d’un manque d’éthique des banquiers, la crise ? Effet d’un esprit de lucre insensé incitant à prendre trop de risques pour obtenir davantage de bonus ? Trop simpliste, réplique Pascal Salin.
Produit d’une déréglementation excessive ? Faux, corrige-t-il. Plutôt de trop de mauvaises réglementations, de mauvaises politiques économiques et monétaires… et d’une insuffisance de capitalisme.
Dès lors, l’État redevient-il la solution, comme le prônent les partisans de l’interventionnisme et de la régulation, de nouveau à la mode ? Rien de moins sûr, souligne-t-il. Le « retour de l’État » risque plutôt de nous enfoncer encore plus…
Par un esprit libre, le décryptage de la crise et des hypocrisies auxquelles son interprétation dominante donne lieu.

Pascal Salin est professeur émérite à l’université Paris-Dauphine. Il est notamment l’auteur de La Vérité sur la monnaie et de Libéralisme.