Odile Jacob publie

Marie Curie

Pierre Curie

C'est dans un passage exigu, entre un escalier et une salle de manipulations, que Pierre Curie, l'un des plus grands savants français, a réalisé ses premiers travaux si importants sur la physique cristalline.

Là encore qu'il fit son long et célèbre travail sur le magnétisme. C'est dans une baraque en planches, mal protégés de la pluie, que Pierre et Marie Curie, sa femme, après trois ans de travail acharné, font la découverte bouleversante du radium et du polonium qui entraîne une succession rapide de nouvelles découvertes capitales, et soulève l'admiration du monde scientifique. Le prix Nobel leur est décerné. Ils poursuivent leurs travaux dans de meilleures conditions lorsqu'un brutal accident de rue met fin à la vie de Pierre Curie. La biographie émouvante que Marie Curie consacre à Pierre est complètée d'une étude rédigée par leur fille, Irène Joliot-Curie, elle-même prix Nobel, qui porte sur les « Carnets de laboratoire de la découverte du polonium et du radium » et reconstitue ces recherches fertiles en coups de théâtre.

Le livre se clôt sur le journal inédit (1906-1907) de Marie Curie consacré à la mort de Pierre Curie et aux moments qui ont suivi cette mort.

[Première parution : Payot, 1923 ; Denoël, 1955]