Odile Jacob publie

Jean-François Gayraud

Showbiz, people et corruption

De longue date, le milieu criminel a compris l’intérêt d’approcher et, si possible, de compromettre les puissants du jour. Grand laboratoire de la modernité, les États-Unis ont longtemps été à la pointe de cette contagion par le gangstérisme des élites du cinéma, de la télévision, de la musique ou du sport. Désormais, le reste du monde et la France peinent à échapper à ce phénomène.

Dans une société du spectacle où artistes et vedettes jouent un rôle de phares et parfois de modèles, pas étonnant que le crime organisé ait cherché à s’en servir pour se valoriser, pour favoriser ses intérêts, pour rendre ses activités plus respectables.

Voici, des années 1940 à nos jours, à travers une foule d’histoires et d’affaires, les stratégies et les méthodes qu’il a déployées. De la pénétration de Hollywood par la Mafia au monde de la nuit et de la mode en France, de l’affaire Markovic au scandale Khalifa, du porno au jeu vidéo, de la chanson au cinéma, voici comment monde du crime et monde du spectacle s’allient et s’utilisent dans un jeu dont nous pourrions bien être les victimes.

Jean-François Gayraud est docteur en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Institut de criminologie de Paris. Commissaire divisionnaire de la police nationale, il a notamment publié Le Monde des mafias. Géopolitique du crime organisé.