Odile Jacob publie

Margarita Xanthakou

Identités en souffrance Une ethnologie de la Grèce

Qu’est-ce qui constitue l’identité d’un individu ? Sa personnalité ? Ses choix singuliers ? Ou son appartenance à un lignage ? À un peuple enraciné dans un terroir ?

Dans ce livre, Margarita Xanthakou s’interroge sur ce qui fait une identité à partir de récits de vies, essentiellement féminines, en Grèce, dans la région de l’ancienne Sparte. L’idiot du village, ou prétendu tel, l’orpheline adoptée et réduite en quasi-esclavage, les deux sœurs inséparables, l’homosexuel fabriqué ou intentionnel, les femmes abusées et délaissées…

Elle montre comment, si l’on inverse la perspective traditionnelle, en partant des individus concrets pour remonter à leurs relations de parenté et d’alliance, l’identité n’est jamais acquise mais toujours en souffrance, en attente d’accomplissement.

Elle nous offre un tableau saisissant de la société grecque façonnée par la violence. Violence des paysages battus par la mer et brûlés par le soleil. Violence des traditions où l’honneur fait loi. Violence de l’histoire contemporaine, de la Seconde Guerre mondiale à la guerre civile et au régime des colonels.

Une anthropologie poignante de la Grèce contemporaine.

Margarita Xanthakou, ethnologue et psychologue, est directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France.