Odile Jacob publie

Olivier Morin

Comment les traditions naissent et meurent La transmission culturelle


Pas de culture sans tradition et sans transmission. Comment s’opère cette dernière ? Est-il sûr qu’elle s’effectue seulement des anciens aux plus jeunes, fidèlement, automatiquement, en bloc, comme on l’a longtemps estimé ?

Philosophe s’appuyant sur de riches travaux anthropologiques et psychologiques, Olivier Morin montre qu’il n’en est rien : la transmission à l’intérieur d’une génération importe autant qu’entre les générations ; nous ne recopions pas spontanément tout ce qui se fait autour de nous ; une culture est faite de traditions assez indépendantes. Ainsi pourra-t-on mieux comprendre pourquoi certaines traditions se perpétuent et d’autres pas, pourquoi certaines ont plus de succès et aussi pourquoi elles sont plus nombreuses au sein de l’espèce humaine que partout ailleurs.

Passant brillamment du monde des jeux enfantins au règne animal, des bonnes manières occidentales au culte des esprits, cet ouvrage est une relecture fine de ce qu’est la vie même de la culture, dans sa « sélectivité capricieuse ».

Olivier Morin est docteur de l’EHESS en sciences cognitives (Institut Jean-Nicod). Il est notamment spécialiste des interactions entre la psychologie et les sciences sociales, en particulier l’anthropologie.