Odile Jacob publie

Pierre Sudreau

Au-delà de toutes les frontières

Quand la planète s'appauvrit, quand l'humanité, surarmée, se meurt de ses divisions, il est temps de renoncer à tout esprit de clocher. Il faut aussi tirer les leçons du passé, notamment celles de la dernière guerre, pour construire le monde de demain. Le parcours de Pierre Sudreau, tour à tour résistant, déporté, haut fonctionnaire, ministre, membre du Parlement, témoigne d'un souci d'ouverture qui peut être pour tous, citoyens et politiques, un exemple. Au moment où les vieux clivages s'effondrent mais où renaissent les vieilles haines, les vieilles peurs, l'auteur, mêlant récit historique, réflexion politique et méditation, nous invite à définir une nouvelle morale de l'humanité.

Pierre Sudreau, déporté à Buchenwald, préfet à la Libération et directeur au ministère de l'Intérieur à 27 ans, fut dès juin 1958 appelé au gouvernement par le général de Gaulle ; il démissionna en 1962, lors de la réforme de la Constitution. Il signa en 1974 un rapport célèbre sur la réforme de l'entreprise.