Odile Jacob publie

Stephen Breyer

La Cour suprême, l’Amérique et son histoire Préface de Robert Badinter

Les neuf juges composant la Cour suprême des États-Unis, qui sont nommés, ont un pouvoir considérable : celui de bloquer des lois émanant d’élus du peuple. D’où vient alors la légitimité qu’on leur reconnaît ? Comment ont-ils gagné la confiance dont ils bénéficient ? Et en quoi contribuent-ils à plus de démocratie ?

Pour l’expliquer, Stephen Breyer revient sur la riche histoire de cette cour.

La dépossession des Indiens cherokees, le statut des esclaves, l’internement des Américains d’origine japonaise lors de la Seconde Guerre mondiale, la déségrégation scolaire à Little Rock à l’époque des luttes pour les droits civiques des Noirs, l’élection de George Bush ou encore le sort des détenus de Guantánamo Bay : retraçant ces moments dramatiques, Stephen Breyer montre comment la Cour suprême est devenue non seulement la gardienne de la Constitution, mais surtout une institution qui joue un rôle clé dans la vie politique.

Une leçon d’efficacité institutionnelle et de démocratie par un des juristes les plus respectés aux États-Unis.

Stephen Breyer est juge à la Cour suprême des États-Unis. Il est l’auteur de Pour une démocratie active.