Odile Jacob publie

Richard E. Tremblay

Prévenir la violence dès la petite enfance

« On a souvent soutenu que les adultes violents n’étaient pas des adolescents violents et que les adolescents violents n’étaient pas des enfants violents ; il n’y aurait pas de lien. C’est là une vieille, belle et noble idée. De nombreuses études internationales prouvent malheureusement qu’elle est fausse. » R. E. T.

Richard E. Tremblay montre ici, chiffres à l’appui, que non seulement la violence physique est un comportement qui apparaît et se développe bien avant l’adolescence, mais que, trop souvent, elle s’installe durablement parce qu’elle n’est pas prise en charge assez tôt.

Une analyse sans idéologie, assortie de mesures aussi précises que concrètes pour combattre la violence et, surtout, aider ceux que la vie place sur des trajectoires à risque.

Professeur de pédiatrie de psychiatrie et de psychologie, Richard E. Tremblay codirige le Laboratoire international de recherches sur le développement de la santé mentale de l’enfance et de l’adolescence créé par l’Inserm et l’Université de Montréal. Il est membre de la Société royale du Canada.