Odile Jacob publie

France Schott-Billmann

Le Féminin et l'amour de l'autre Marie-Madeleine, avatar d’un mythe ancestral

La société occidentale, longtemps et ouvertement marquée par le masculin, n’est-elle pas en train de se féminiser ? N’assistons-nous pas à un véritable retour du féminin refoulé par les trois grandes religions monothéistes ? S’agit-il d’une revanche de la femme dans une civilisation qui a magnifié le rôle de l’homme et l’a condamnée à un rôle subalterne ? Masculin et féminin sont-ils condamnés à s’opposer ? Ne peut-on plutôt imaginer une union harmonieuse des contraires, celle que les mystères des cultes antiques ritualisaient dans les expériences de transe et que nous pouvons peut-être espérer réaliser grâce à la pratique de la danse ? En conjuguant les apports de la mythologie, de l’art et de la psychanalyse, France Schott-Billmann essaie ici de répondre à ces interrogations et d’éclairer les mystères du féminin.

France Schott-Billmann est psychanalyste et enseigne l’art-thérapie à l’université Paris-V. Elle a publié, chez Odile Jacob, Le Besoin de danser.