Partager cette page

Identité et violence

Auteur(s) : Amartya Sen

  • Date de parution : 25/05/2007
  • Nombre de page : 272 pages
  • Format : 145 x 220 mm
  • ISBN : 9782738118356

Le monde semble redevenir une fédération de « cultures », de « civilisations » où chacun est sommé de se ranger. Faut-il s’y résigner ? N’avons-nous d’autre choix que de nous enfermer dans une identité close ?

Remettant en cause l’idée de Moyen-Orient et d’Occident monolithiques, rompant avec la logique de l’affrontement entre blocs, revendiquant ses racines indiennes comme ce qu’il doit à la culture des pays occidentaux où il travaille, Amartya Sen dénonce les illusions qui entourent pour lui la notion d’identité aujourd’hui.

La liberté qu’a chacun de se construire par-delà les blocs, grâce à la multiplicité de ses appartenances, est peut-être le seul recours contre la violence.

« Critiquant les tendances actuelles au communautarisme, Amartya Sen rappelle à quel point l’identité moderne est complexe et multidimensionnelle. » Francis Fukuyama

« Une rare synthèse d’intelligence et d’implication personnelle. Un livre qui nous sauve des théories militaristes, de la “guerre des civilisations”. » Nadine Gordimer

Prix Nobel d’économie 1998, Amartya Sen est l’un des intellectuels indiens les plus connus et les plus respectés au monde. Il a longtemps présidé Trinity College, à Cambridge, en Angleterre, avant de devenir professeur à l’Université Harvard. Il a notamment publié Un nouveau modèle économique et Rationalité et liberté en économie, ainsi que L’Inde. Histoire, culture et identité.

Mots clés : Moyen-Orient, identité, prix Nobel, civilisation, Occident, culture, économie

À découvrir sur le même thème