Odile Jacob publie

Roger Quilliot

Mémoires

« Les derniers mois de sa vie, Roger passa toutes ses matinées à écrire sans désemparer. Il est mort heureux. Et moi, qui faillis partager cette mort, je contemple son livre, avec l'idée que s’en dégage un destin. » Claire Quilliot

Petit-fils de mineurs et de paysans du Pas-de-Calais, fils d'instituteurs, Roger Quilliot devint professeur agrégé et le meilleur spécialiste de Camus. Militant socialiste dès son enfance, il fut ministre et pendant près d'un quart de siècle, maire de Clermont-Ferrand et sénateur du Puy-de-Dôme. Il dut apprendre de bonne heure à composer avec la souffrance physique et la mort ; il vécut aussi une histoire d'amour qui dura cinquante-trois ans. Avant de mourir volontairement, dans la dignité, en juillet 1998, il éprouva le besoin, comme Sisyphe, de se retourner sur sa vie.