Odile Jacob publie

Herbert Lottman

L'Écrivain engagé et ses ambivalences De Chateaubriand à Malraux

Chateaubriand s’oppose à Napoléon et Hugo au Second Empire ; Lamartine prend la tête de la IIe République ; George Sand se bat pour le socialisme naissant ; Zola lance son " J’accuse " et Maurras L’Action française ; Barrès milite pour le nationalisme et Gide contre le colonialisme ; Malraux prend les armes lors de la guerre d’Espagne. L’engagement est-il seulement affaire de principes ? N’est-il pas toujours plus ou moins ambigu chez l’écrivain ? Entre quête de pureté et désir de gloire, voici les stratégies adoptées par quelques-unes des plus grandes figures du panthéon littéraire français des XIXe et XXe siècles.

Herbert Lottman a publié une quinzaine de livres centrés sur la vie intellectuelle française, notamment L’Épuration, Colette, Flaubert, Albert Camus, Pétain, La Rive gauche ou encore La Dynastie Rothschild et plus récemment Man Ray à Montparnasse.