Odile Jacob publie

Georges Chapouthier

L'Homme, ce singe en mosaïque

On connaît bien le mécanisme de la sélection naturelle par lequel l'évolution favorise les individus et les espèces les mieux adaptés à leur environnement. Mais comment l'évolution fait-elle pour construire des êtres de plus en plus complexes ? Georges Chapouthier montre que l'évolution construit les organismes vivants en juxtaposant des organismes élémentaires puis en les intégrant par spécialisation de chacun dans des fonctions spécifiques. C'est ainsi que des colonies de coraux peuvent s'étendre sur plusieurs kilomètres. Et, pour autant que chaque élément ne perd pas son individualité, un organisme apparaît alors comme une mosaïque. Selon Georges Chapouthier, cette loi régit non seulement la constitution des organismes supérieurs, mais encore celle de notre cerveau et de nos sociétés. L'émergence de la pensée comme de la liberté s'explique par ce mode de construction en mosaïque qui préserve l'identité des éléments et donc leur diversité.

Georges Chapouthier est directeur de recherche au CNRS. Il anime une équipe de l'unité mixte de recherche sur la vulnérabilité, l'adaptation et la psychopathologie à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière.