Odile Jacob publie

I. M. Pei, Émile Biasini, Jean Lacouture

L'Invention du Grand Louvre

En l'espace de quelques années, le Louvre est devenu le plus grand, peut-être le plus beau musée du monde. À l'origine de cette transformation, François Mitterrand qui confie à Émile Biasini la responsabilité de l'entreprise et qui choisit I. M. Pei, l'architecte sino-américain, pour en être le maître d'œuvre. À la lumière de leurs expériences croisées ou superposées, ils nous livrent ici leur témoignage sur la dernière métamorphose de ce lieu unique, témoin du passé et objet d'enjeux mémorables. Plus distancié, Jean Lacouture apporte un autre regard, rappelant les grandes étapes qui ont marqué l'histoire du Louvre.

Voici donc, à trois voix, et avec une totale liberté de ton, le récit des « enfances » de ce qu'on appelle désormais le Grand Louvre et dont l'histoire, cascade de métamorphoses, se confond depuis huit siècles, pour le meilleur et pour le pire, avec celle de la France. I. M. Pei Architecte de réputation internationale, responsable de l'extension de la National Gallery à Washington comme de la construction du siège de la Banque de Chine à Pékin, lauréat du prix Pritzker pour l'ensemble de son œuvre, I. M. Pei a imaginé le réaménagement et conçu la pyramide du Louvre. Émile Biasini

Ancien conseiller d'André Malraux et directeur de l'Action culturelle au ministère des Affaires culturelles, Émile Biasini a été, en tant que président de l'Établissement public du Grand Louvre, puis secrétaire d'État aux Grands Travaux, le principal animateur de l'opération. Jean Lacouture Journaliste, puis historien, Jean Lacouture est l'auteur de grandes biographies, dont celles de Malraux, Mendès France, de Gaulle et Mauriac.