Odile Jacob publie

Philippe Brenot

Les Violences ordinaires des hommes envers les femmes

« J’accuse les hommes, mes frères, de violences ordinaires envers les femmes. Ce que je dénonce, c’est la violence banale et quotidienne, la violence sourde et aveugle à l’existence féminine, héritière d’une domination masculine que beaucoup pensent disparue, mais qui reste le ferment de la mésentente conjugale. Depuis plus de vingt ans, j’écoute des femmes, des hommes, des couples faire part de ce qui les déchire, les éloigne et les sépare. Certains hommes sont violents par névrose, par psychose, par mélancolie. Ils sont peu nombreux. Je dénonce plutôt la violence des hommes qui le sont par modèle, par habitude, par répétition, par ignorance, par aveuglement. » P. B.

Les relations de couple modernes nous imposent d’inventer de nouvelles manières d’être ensemble. Impossible de le faire sans admettre l’existence de cette violence ordinaire et sans y remédier de façon à éviter de réveiller la guerre des sexes.

Philippe Brenot est médecin psychiatre et thérapeute de couples, directeur d’enseignement en sexologie à l’université Paris-V et président de l’Observatoire international du couple.

Il a notamment publié Inventer le couple, Le Sexe et l’Amour et Le Génie et la Folie.