Odile Jacob publie

Claude Lelièvre

L'École d'aujourd'hui à la lumière de l'histoire

« Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école ? » Eh non, ce n’est pas Charlemagne. Et ce n’est pas Jules Ferry qui l’a rendue obligatoire – il n’a pas non plus défendu le « lire, écrire, compter », au contraire…
Bousculant les images d’Épinal et les certitudes partagées mais mal fondées, Claude Lelièvre remet les points sur les « i » de nos idées sur l’école et son histoire.
Car la passion française pour les débats sur la question scolaire se nourrit d’approximations et de contre-vérités : l’auteur prend un malin plaisir à les démystifier. Son livre propose des explorations brèves à partir des références – convenues, erronées ou fallacieuses – à l’histoire de l’éducation dans les discours actuels.
Les sujets abordés sont ceux qui nourrissent les polémiques d’aujourd’hui : la laïcité, l’égalité des chances et la sélection, les réformes scolaires, l’égalité des sexes, l’opposition entre instruire et éduquer, les « fondamentaux », l’école unique, le « roman national », le bac, etc.
C’est vif, précis, parfois piquant.
Un travail d’historien qui tente, sur un domaine crucial dans la vie de la République, d’apporter quelques lumières – selon le voeu de Condorcet : sans éblouir, mais pour éclairer –, « en amusant parfois, en étonnant souvent, mais en argumentant toujours ».

Claude Lelièvre est historien de l’éducation, professeur émérite à l’université Paris-V, auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Il tient le blog « Histoire et politique scolaires » sur le site de Mediapart.
Il a publié aux éditions Odile Jacob, avec Christian Nique, L’École des présidents, et, avec Francis Lec, Les Profs, l’École et la Sexualité