Odile Jacob publie

Henri Atlan

Le Vivant post-génomique ou Qu’est-ce que l’auto-organisation ?

Comment des structures fonctionnelles aussi complexes que les virus et les réseaux de neurones émergent-elles ? Découlent-elles nécessairement d’un projet intentionnel, voire d’une volonté providentielle ? Ou bien ces ensembles complexes sont-ils capables de s’organiser eux-mêmes ? Henri Atlan tente, dans ce livre, de répondre à cette question fondamentale.

Démontrant ici toute la richesse du concept d’auto-organisation, il fait apparaître les limites des modèles informatiques adoptés par la génétique depuis des décennies ; il fait émerger de nouvelles méthodes scientifiques pour modéliser le réel ; il bouleverse la façon dont inné et acquis se distinguent, se combinent et s’articulent.

D’une redéfinition complète de la cellule à une analyse révolutionnaire des actions volontaires et à une nouvelle conception de l’unité entre le corps et l’esprit, Henri Atlan nous ouvre ici de nouvelles perspectives pour penser la complexité du vivant et de l’humain.

Henri Atlan est à la fois médecin, biologiste et philosophe. Ancien chef de service à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris, il est professeur émérite de biophysique et directeur du Centre de recherche en biologie humaine à l’hôpital universitaire Hadassah de Jérusalem. Il est également directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Henri Atlan a, en particulier, publié L’Organisation biologique et la Théorie de l’information, Entre le cristal et la fumée, Les Étincelles de hasard, qui ont été de grands succès.