Odile Jacob publie

Yves Quéré

Un coquillage au creux de l'oreille Sciences, éducation et autres rivages

C’est une autobiographie d’un genre particulier que nous propose ici Yves Quéré. Non pas celle des événements ou des anecdotes, mais celle des ressentis, du remémoré, parfois du tout juste perçu. Celle où se font entendre les chants variés de cette symphonie qui, pour tout un chacun, se révèle la métaphore de sa propre vie.

Ces chants, l’idée peut donc venir de les réécouter, sans souci de chronologie, petite musique qui tourne en nous et que le monde nous renvoie au creux de l’oreille : ainsi des échos qui, ici, nous parviennent lors d’une promenade vagabonde où l’on peut croiser les pas d’un Andreï Sakharov, d’un Pierre Mendès France, d’un François Jacob, d’un Philippe d’Édimbourg, d’un Georges Charpak, d’une Mariam an Nour, et de bien d’autres.

Si bien que se retourner sur son existence, ce doit être d’abord, pour chacun, écouter ces voix qui font concert : celles, publiques, du forum ouvert et celle, intime, de notre temple intérieur.

Yves Quéré, physicien, fut professeur et directeur de l’enseignement à l’École polytechnique. Membre de l’Académie des sciences, il participa avec Georges Charpak et Pierre Léna au programme La Main à la pâte de rénovation de l’enseignement scientifique à l’école primaire.