Odile Jacob publie

Françoise Héritier

Une pensée en mouvement

« Dans ma jeunesse, j’étais plus intéressée par l’ailleurs et l’autrefois, que par l’ici et le maintenant… Ma rencontre avec Claude Lévi-Strauss a changé ma vie en m’orientant vers l’anthropologie sociale.

Je n’ai ni la prétention ni la naïveté de croire que l’anthropologie sert directement à changer les mentalités, mais elle participe à la vie de la Cité, tant par sa réflexion que par ses actions, et mobilise son savoir dans des domaines nouveaux qu’il lui faut baliser : le rapport entre les genres masculin et féminin, le changement des formes de la vie sexuelle, conjugale, familiale, l’avenir de la recherche, les rapports entre communautés, les difficultés de la jeunesse, la constitution de l’identité et de l’altérité par le regard, etc.

Il s’agit aussi, dans ces pages, de rapprocher des imaginaires, de faire comprendre des milieux et des itinéraires, de retracer le cours d’une pensée dont je crois pouvoir dire qu’elle est, toujours et encore, en mouvement. » F. H.

Ce livre retrace à partir d’entretiens la carrière de celle qui a succédé à Claude Lévi-Strauss au Collège de France et a poursuivi et développé sa théorie et ses recherches sur la parenté. Françoise Héritier est une scientifique de premier plan ; c’est aussi une intellectuelle engagée, entre autres pour la cause des femmes et pour les droits des plus faibles. Elle nous livre ici ses réflexions sur les problèmes politiques, sociaux et culturels d’aujourd’hui qu’elle illumine de sa belle intelligence.

Françoise Héritier est l’auteure notamment de Masculin/ Féminin I et II, et des Deux Sœurs et leur mère, qui ont été de grands succès. Elle est professeur honoraire au Collège de France et à l’École des hautes études en sciences sociales.

Salvatore D’Onofrio est professeur à l’Université de Palerme et membre associé du Laboratoire d’anthropologie sociale. Il est l’auteur de L’Esprit de la parenté (2004).