Odile Jacob publie

Barry Eichengreen

Un privilège exorbitant Le déclin du dollar et l’avenir du système monétaire international

Pourquoi le dollar reste-t-il la seule monnaie de réserve internationale alors que l’économie américaine connaît un déclin relatif ? De quels privilèges abusifs jouissent les États-Unis grâce à cette situation ? Enfin, comment réformer le système monétaire international ?

D’une plume alerte, Barry Eichengreen raconte comment le dollar a supplanté la livre sterling dans les années 1920 pour acquérir dès 1945 une hégémonie sans partage, consacrée par les accords de Bretton Woods. Précisant en quoi consiste le « privilège exorbitant » que le dollar confère aux États-Unis (la formule est de Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des Finances) puisqu’il leur permet de financer à moindre coût un endettement abyssal, Barry Eichengreen analyse les alternatives que représentent l’euro ou le renminbi, dont la Chine veut renforcer le rôle dans les transactions internationales. Il plaide pour un système monétaire multipolaire dans lequel l’euro aurait une place décisive.

Barry Eichengreen est professeur d’économie et de sciences politiques à Berkeley (Californie). Ancien conseiller au FMI, il est un spécialiste mondialement reconnu des questions monétaires internationales.