Odile Jacob publie

Robert Barbault

Des baleines, des bactéries et des hommes

Déforestation, pollution, édification de digues, autant de violences que l'homme inflige à la nature au risque de briser les écosystèmes les plus précieux. Peut-il raisonnablement penser se développer au détriment du monde vivant ? Ne vaut-il pas mieux instaurer un autre rapport à la nature, fait de respect pour le vivant ? Ce livre explore cette profusion de vie dont nous sommes l'une des composantes et sans doute l'un des pivots.

Robert Barbault dirige le laboratoire d'écologie de l'École normale supérieure et le programme national sur la biodiversité.