Odile Jacob publie

David Edwards

Le Manifeste du Laboratoire

« Les laboratoires sont des lieux de recherche, d’expérimentation et de découverte. C’est l’innovation et la création qui fondent leur existence et commandent leur devenir. Ils sont socialement utiles ; ils sont aussi un condensé des expériences humaines. L’espoir y règne tout comme la chance, la rigueur comme l’invention, le besoin de convaincre comme le défi de créer », écrit David Edwards.

Voici l’histoire de celui qu’il a fondé, où les créateurs et la société utilisent le langage de la culture pour dialoguer et trouver un nouveau tremplin d’innovation.

Rapprochant la démarche d’artistes et celle de scientifiques, sous l’égide de ce qu’il appelle l’« artsciences », David Edwards expose les principes et la méthode qui l’inspirent et retrace le cheminement de certains projets.

Une initiative iconoclaste au croisement entre sciences et art contemporain ; une vision à la pointe de ce que créer peut vouloir dire aujourd’hui, dans tous les domaines.

David Edwards, biologiste et professeur à l’Université Harvard, a fondé en 2007 Le Laboratoire, lieu de création à la frontière entre arts et sciences, basé à Paris, qui est au cœur de multiples projets internationaux rassemblant des plasticiens, des scientifiques ou encore des cuisiniers.