Odile Jacob publie

Jean-Noël Jeanneney

Une idée fausse est un fait vrai Les stéréotypes nationaux en Europe

Voici un monde foisonnant, parfois inquiétant, éventuellement cocasse, toujours imprévisible : les stéréotypes nationaux. La perception que chaque pays a des autres s’en trouve tantôt pervertie, tantôt enrichie. Les comportements collectifs sont influencés en profondeur par ces clichés, de génération en génération. Ils évoluent sur le long terme, mais sur un rythme plus lent que celui des pays qu’ils concernent, en décalage temporel et psychologique. Les études qui sont ici rassemblées se soucient moins de dénoncer ces idées reçues au nom de la vérité que d’en comprendre la nature, les ressorts et les mutations. Ce serait une illusion d’espérer les déraciner. Elles constituent un élément important des " cultures nationales ". À condition d’en raboter les angles aigus, on peut paradoxalement tirer profit de leur richesse et de leur dynamisme pour construire l’Europe. Contributions de Jean-Claude Banon, Miguel Bastenier, Hans-Manfred Bock, Jérôme Clément, Christian Delporte, Robert Frank, Sir Michael Jay, Joseph Jurt, Jean Lacouture, Arianna Montanari, Pierre Moscovici, Robert Picht, Jean-François Sirinelli, Helmut Thoma, Carole Tongue, Isabelle Veyrat-Masson, Heinz Wismann. Ce livre est issu de rencontres organisées par l’association Europartenaires, la Friedrich-Ebert Stiftung (Paris) et la fondation Jean-Jaurès.