Odile Jacob publie

Guy G. Stroumsa

La Fin du sacrifice Les mutations religieuses de l’Antiquité tardive

Comment le monde gréco-romain est-il passé au christianisme ? Guy G. Stroumsa propose un nouveau regard sur cette révolution religieuse et anthropologique. Il n’est plus possible aujourd’hui de raconter cette histoire simplement comme une victoire du « monothéisme » sur le « polythéisme ».
Les mutations culturelles et religieuses de l’Antiquité tardive ont en réalité affecté toutes les religions. Cet ouvrage met notamment en évidence le rôle du judaïsme qui, après la destruction du Second Temple (70 ap. J.-C.), a dû faire face à la fin du sacrifice et inventer des formes nouvelles de vie religieuse. C’est la nature même de la religion qui s’est trouvée radicalement transformée. Et pour longtemps.

Guy G. Stroumsa est professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem, où il est titulaire de la chaire Martin Buber d’histoire des religions et où il dirige le Centre pour l’étude du christianisme. Il a notamment publié Savoir et salut : traditions juives et tentations dualistes dans le christianisme ancien et Les Juifs présentés aux chrétiens.