Odile Jacob publie

Jacques Rogé

Le Syndrome de Nietzsche

Nietzsche était maniaco-dépressif. Telle est la conclusion à laquelle un médecin, le professeur Jacques Rogé, est parvenu en lisant l'œuvre du grand philosophe, en particulier ses textes autobiographiques. À la lumière de ce constat, il explique pourquoi l'auteur du Gai Savoir ne cessa d'osciller entre des périodes d'exaltation créative et des périodes de dépression mélancolique. Surtout, il dévoile le rôle essentiel que cette maladie joua dans l'explosion du génie de Nietzsche.