Odile Jacob publie

Jean-Pierre Mohen

Pierres vives de la préhistoire Dolmens et menhirs

On s’émerveille à Carnac, on s’émeut à Stonehenge. Mais à quoi donc servaient les étranges mégalithes qui ont comme poussé partout à l’ouest de l’Europe, du VIIIe au IIe millénaire avant notre ère ? Et pourquoi ces blocs ont-ils été érigés justement face à l’Atlantique ?
Pour faire parler ces « grosses pierres », comme disait Flaubert, c’est une véritable « ethnologie du passé » que propose ici Jean-Pierre Mohen, convoquant géologie, géographie, science de l’ingénieur et des matériaux, chimie et même psychologie. Seule cette approche pluridisciplinaire permettra de comprendre ce qu’était la vie du « peuple des dolmens », ces premiers hommes sédentaires.
C’est ce qu’offre cet ouvrage, qui nous fait voyager dans l’Europe côtière de la fin de la préhistoire, de la Scandinavie à l’Algarve, du Morbihan à l’Irlande.
Jean-Pierre Mohen a été directeur du laboratoire de recherche des Musées de France et du département du patrimoine et des collections du musée du quai Branly, à Paris. Il dirige actuellement le chantier de rénovation du musée de l’Homme.