Odile Jacob publie

Jacques Delors

L'Éducation : un trésor est caché dedans

Le monde a changé, et pas seulement sur le plan des techniques ou des mentalités. Les hommes y sont plus nombreux et plus jeunes. Les inégalités s'accentuent dramatiquement. Les nouveaux risques sont d'une ampleur sans précédent ; l'interdépendance, toujours plus forte. Devant ces évolutions, les dispositions économiques ne suffisent pas. Il faut inventer et répandre une éducation qui prépare réellement les hommes et les femmes à prendre leur avenir en main, qui ne vise pas seulement l`efficacité économique, mais prépare à vivre.

Pour contribuer à cette réforme, Jacques Delors, ancien président de la Commission de l'Union européenne, a accepté de diriger un groupe de travail mis en place par l'Unesco, et rassemblant des personnalités prestigieuses du monde de l'enseignement et de la recherche.

Ce rapport identifie les nouveaux enjeux des politiques éducatives : problèmes géopolitiques, liens sociaux, mais aussi enjeux économiques. Le développement de la planète ne peut pas se poursuivre sans une meilleure qualification globale de la population, ni sans une meilleure connaissance des rapports qui lient les groupes humains à leur environnement ou à leurs voisins. Il précise les objectifs qui doivent être assignés à l'éducation. La compétence est nécessaire, mais il est également crucial de préparer les hommes à maîtriser le savoir, à apprendre par eux-mêmes, à vivre ensemble et tout simplement à être. Il analyse les réformes nécessaires aux systèmes éducatifs : redéfinition de la place de l'éducation tout au long de la vie ; amélioration des conditions d'accès à l'éducation de toute la société ; harmonisation et orientation de tous les systèmes universitaires de la planète ; amélioration et harmonisation de la condition des enseignants ; redéfinition du lien entre les politiques et les éducateurs...

Et si la maîtrise de l'éducation était le prochain défi que doivent relever nos civilisations ?