Odile Jacob publie

Giulia Sissa

Le Plaisir et le Mal Philosophie de la drogue

Giulia Sissa appartient à l'école de Jean-Pierre Vernant qui a complètement renouvelé l'étude de la pensée grecque. Dans ce livre, elle mobilise la philosophie antique et médiévale pour comprendre un problème on ne peut plus contemporain : celui de la consommation de drogue qui engendre une accoutumance parfois mortelle. Réciproquement, elle se sert des témoignages de grands écrivains modernes et contemporains qui ont puisé dans la drogue une bonne part de leur inspiration - De Quincey, Freud, Burroughs - pour réinterpréter toute une tradition philosophique. Ce que les philosophes ont pensé - le plaisir est négatif ; le désir est insatiable -, l'expérience de la drogue le confirme jusque dans son vocabulaire : " se trouer ", " se défoncer ". Envoûtant comme une mélodie, ce livre apparaît ainsi comme une histoire de la jouissance.

Giulia Sissa est chargée de recherche au Laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France et professeur à l'université John Hopkins, aux États-Unis.