Odile Jacob publie

David Lepoutre, Isabelle Cannoodt

Souvenirs de familles immigrées

Des familles populaires immigrées, on ignore souvent tout de leur rapport au passé. Cela n’empêche pas, tout aussi souvent, de croire que les jeunes qui en sont issus sont sans racines et sans repères ; une partie de leurs difficultés et des problèmes qu’ils posent à la société française en résulterait. Que disent donc ces jeunes sur leur famille et leur passé quand on les interroge ? Qu’écrivent-ils sur leur histoire familiale si on le leur demande ? Quelles photographies, quelles images, quelles archives sont-ils en mesure de fournir ? S’appuyant sur les données recueillies pendant quatre années dans un collège de banlieue parisienne, David Lepoutre analyse le rapport au passé familial en fonction des contextes historiques de migration, des appartenances sociales et des origines culturelles. Une contribution exceptionnelle pour comprendre ce qu’est, et surtout ce que n’est pas, la mémoire familiale dans des catégories de population qui échappent habituellement à ce type d’enquête.

Maître de conférences en sociologie à l’université d’Amiens, David Lepoutre a enseigné l’histoire-géographie à La Courneuve pendant dix ans. Il est l’auteur de Cœur de banlieue.

Professeur agrégée de lettres, Isabelle Cannoodt a enseigné pendant dix ans à La Courneuve, puis à Paris.