Odile Jacob publie

André Daguin, Michel Cassé

Cosmologie culinaire avec les recettes du chef André Daguin

Que peut-il bien se passer quand un cuisinier rencontre un astrophysicien ? Aux délices du magret de canard et du foie gras s’adjoignent ceux de la cosmologie. Tant il est vrai que le big bang, soupe d’ondes et de particules, fut une recette comme une autre, quoique un peu plus universelle que la soupe aux fèves, et que mijotent dans nos casseroles bien des univers de goûts et de saveurs inédits.
André Daguin et Michel Cassé nous convient ici à partager le banquet de l’amitié et de la curiosité. De quoi faire frétiller tout à la fois les papilles et les neurones.

André Daguin, fameux chef étoilé du Gers, inventeur du magret et de la glace aux haricots blancs, auteur de Je pense donc je cuis, n’est pas insensible au vertige des espaces infinis.
Michel Cassé est lui aussi gersois. Astrophysicien au CEA et à l’Institut d’astrophysique de Paris, il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont rencontré la faveur d’un large public.