Odile Jacob publie

Walter J. Gehring

La Drosophile aux yeux rouges Gènes et développement

Quoi de plus stupéfiant que le développement d’un embryon ? Comment les cellules savent-elles qu’elles doivent placer les yeux sur la face et non sur la cuisse de l’individu qu’elles forment ? Pourquoi l’oublient-elles parfois pour donner naissance à un monstre ? Walter Gehring retrace les progrès récents de la génétique du développement embryonnaire dont il est l’un des plus éminents spécialistes. Il raconte la traque planétaire des gènes qui contrôlent l’exécution du plan universel que suit la formation des organismes supérieurs, de la mouche à l’homme. Il décrit en même temps la concurrence impitoyable que se livrent les scientifiques, dont la vertu cardinale devient l’opportunisme clairvoyant. Où l’on commence à comprendre comment nous sommes fabriqués...

Walter J. Gehring est professeur de biologie cellulaire à l’Université de Bâle en Suisse. Il a reçu de nombreux prix scientifiques pour ses découvertes en biologie du développement.