Odile Jacob publie

Steven Weinberg

Le Rêve d'une théorie ultime Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Paul Mourlon avec la collaboration scientifique de Jean Bricmont. - Date de parution : 1 novembre 1997

Depuis l'invention des religions monothéistes, l'humanité poursuit le rêve d'une théorie ultime, d'une loi unique de l'univers. Steven Weinberg décrit comment ce rêve a pris forme lorsqu'on a commencé d'unifier les lois fondamentales gouvernant les constellations d'étoiles comme les particules élémentaires : électromagnétisme d'abord, théorie électrofaible ensuite, puis modèle standard qui ne laisse plus qu'une seule force en dehors de son champ, la gravitation. Et il évoque enfin ce à quoi une théorie ultime pourrait bien ressembler. Mais voilà, pour réaliser le rêve d'une théorie ultime, il reste encore à découvrir de nouvelles particules élémentaires, donc construire des Super-Collisionneurs Supraconducteurs. L'Europe l'a fait. Le rêve d'une théorie ultime est devenu un rêve européen. Professeur de Science à l'Université du Texas à Austin, Steven Weinberg a reçu le prix Nobel en 1979 pour ses travaux en physique des particules élémentaires.