Odile Jacob publie

Mathias Bernard

La Guerre des droites De l’affaire Dreyfus à nos jours

Depuis les années 1980, à chaque campagne électorale resurgit le débat sur la stratégie de la droite face au Front national. Aujourd’hui, la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle et les résultats de Jean-Marie Le Pen comme du Front national aux législatives semblent avoir sonné le glas de cette division. Qu’en est-il réellement ? Le nouveau président incarne-t-il une « recomposition de la droite » ? Ou bien sa victoire annonce-t-elle de nouvelles difficultés ?

Plus profondément, Mathias Bernard s’interroge : de l’affaire Dreyfus aux années 1930, de Vichy à la guerre d’Algérie, de l’irruption du Front national à la présidentielle de 2007, la pluralité et l’affrontement des traditions de droite seraient-ils des traits structurants de la vie politique française ?

Il retrace ici les grandes batailles de cette « guerre des droites » qui éclairent tant d’enjeux actuels.

Mathias Bernard, agrégé d’histoire, ancien élève de l’École normale supérieure, est professeur d’histoire contemporaine à l’université (Clermont-Ferrand-II). Spécialiste de l’histoire politique de la France au XXe siècle, il a notamment publié une Introduction au XXe siècle et La France de 1981 à 2002 : le temps des crises.