Odile Jacob publie

Jean-Michel Severino, Olivier Ray

Le Grand basculement La question sociale à l’échelle mondiale Prix Turgot 2012 du meilleur livre d'économie financière


De toutes parts, des forces profondes entraînent l’humanité sur des pentes dangereuses. Notre nombre. Les inégalités qui nous minent. La nature qui nous trahit. Les rapports de classe, évanouis dans le brouillard d’intérêts aveugles.

Les déséquilibres d’une mondialisation génératrice d’exclusions nouent chaque jour les fils d’une question sociale globale, où les pauvres sont mis en concurrence entre eux. Faute d’enclencher des mécanismes d’enrichissement durable pour tous, la planète ne pourra pas supporter la charge humaine et écologique de l’humanité, qui dérivera inexorablement dans un monde de conflits et de violence. Qui gagnera dans la guerre, ouverte ou latente, qui se fait jour ? Peut-elle encore trouver une issue coopérative ?

Cette brillante synthèse montre l’imbrication des problèmes économiques, environnementaux et sociaux auxquels les pays riches et les pays pauvres sont confrontés de manière solidaire. Elle trace les directions que pourrait suivre une véritable politique sociale mondiale pour résoudre les contradictions dans lesquelles nos sociétés se sont enfoncées.

Jean-Michel Severino est directeur de recherches à la Fondation pour la recherche sur le développement international (FERDI). Ancien vice-président de la Banque mondiale et ancien directeur général de l’Agence française de développement (AFD), il dirige aujourd’hui un fonds d’investissement destiné aux PME africaines. Olivier Ray est économiste, spécialiste des questions internationales. Tous deux sont les auteurs du Temps de l’Afrique.