Odile Jacob publie

Bernard Kouchner

Le Malheur des autres

« Les médecins français ont inventé le devoir d'ingérence. Parce qu'ils jugeaient que les souffrances appartiennent à tous les hommes et non aux seuls gouvernements qui les abritent, les dissimulent ou les engendrent. La jeunesse de notre pays, celle de l'Europe demain, aspire à leur succéder. Grâce à eux, la France a proposé le droit d'assistance humanitaire que l'assemblée générale des Nations unies a adopté. Aujourd'hui, les intellectuels, les politiques et les juristes s'affrontent sur l'unique concept nouveau de ces temps sans exaltation : le droit d'ingérence. »

Fondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, Bernard Kouchner a été ministre de la Santé et de l'Action humanitaire.