Odile Jacob publie

Judith Rapoport

Le garçon qui n'arrêtait pas de se laver Traduit de l'anglais (États-Unis) par Catherine Rouslin.

À quatorze ans, Charles passe chaque jour plus de trois heures sous la douche ; il lui faut deux heures de plus pour s’habiller. Il souffre de troubles obsessionnels compulsifs. Cette maladie étrange est aussi une affection secrète : les obsessionnels compulsifs exécutent leurs rituels à l’abri du regard des autres, ne parlent jamais de ce qu’ils endurent et sont toujours étonnés d’apprendre que des centaines de milliers de personnes sont atteintes de la même affection qu’eux. En compagnie de leur médecin, le docteur Rapoport, ils prennent ici la parole et nous convient à un voyage dans leur monde intérieur, ainsi qu’à une réflexion sur les origines possibles d’un mal que l’on commence seulement à pouvoir soigner.

Judith Rapoport est psychiatre. Elle dirige le service de pédopsychiatrie du National Institute of Mental Health à Bethesda, aux États-Unis.