Odile Jacob publie

Manès Sperber

Psychologie du pouvoir

Peut-on vraiment pénétrer la psychologie d'un tyran ? Les citoyens jouent-ils un rôle dans l'avènement d'une dictature ? Les intellectuels ont-ils une responsabilité face à la montée des périls ? Répondre oui à ces questions a valu à Manès Sperber d'encourir les foudres des nazis. Sa magistrale "Analyse de la tyrannie", écrite en 1937, détruite par la Gestapo, est aujourd'hui publiée pour la première fois en France. Avec lucidité, l'auteur brosse un portrait du tyran, derrière lequel on reconnaîtra Hitler, mais aussi Mussolini et Staline. Il affirme que la tyrannie n'est pas seulement le tyran, mais aussi ses sujets et ses victimes. Il détermine enfin ses conditions d'apparition au sein d'une société où la lâcheté et la foi dans la magie du pouvoir sont tout-puissants.