Odile Jacob publie

Raymond Boudon

Tocqueville aujourd’hui

Pourquoi est-il si difficile de réformer l’État français ? Pourquoi y a-t-il beaucoup plus de fonctionnaires en France qu’en Allemagne ? Pourquoi les Américains sont-ils beaucoup plus religieux que les Anglais ou les Français ? Pourquoi le culte de l’égalité prend-il le pas sur celui de la liberté ? La réponse à ces questions est contenue dans les deux derniers chefs-d’œuvre de Tocqueville. Il y prédit et explique l’apparition du culte des droits de l’homme, l’éclatement des religions, le succès de la littérature facile, les effets pervers de l’État-providence, les résistances au libéralisme. 

L’un des penseurs français les plus puissants et les plus originaux, Tocqueville nous fournit d’irremplaçables repères pour comprendre les sociétés modernes.

Raymond Boudon est professeur émérite à la Sorbonne. Il a enseigné à Harvard et à Laval, au Canada, aux universités de Genève, Stockholm, Chicago, Oxford et Trente. Il a été élu à l’Académie des sciences morales et politiques, ainsi qu’à la British Academy, à la Société royale du Canada, à l’American Academy of Arts and Sciences, à l’Académie des sciences humaines de Saint-Pétersbourg, à l’Académie des sciences sociales d’Argentine. Il a notamment publié L’Art de se persuader, Le Juste et le Vrai, The Origin of Values, The Poverty of Relativism, ainsi que Y-a-t-il encore une sociologie ? et Pourquoi les intellectuels n’aiment pas le libéralisme.