Odile Jacob publie

Michel Griffon

Nourrir la planète

Huit cents millions de sous-alimentés vivent pour la plupart dans les pays en voie de développement. D’ici 2050, la planète comptera trois milliards d’habitants de plus. Comment allons-nous nous nourrir ? Dès les années 1960, cette question s’est posée, et nous y avons répondu par la Révolution verte, fondée sur la génétique, les engrais, les pesticides, des politiques publiques vigoureuses. Cette stratégie ne suffit plus. Comment aujourd’hui concilier productivité accrue, respect de l’environnement et souci de l’équité entre les hommes ? Michel Griffon brosse le tableau de la crise alimentaire mondiale qui se dessine et jette les bases de ce que devrait être le développement durable de l’agriculture du futur. Il plaide pour une « révolution doublement verte ».

Michel Griffon est ingénieur agronome et économiste. Il a été directeur scientifique du Centre de coopération internationale pour la recherche agronomique sur le développement. Il préside l’Institut d’études du développement économique et social et le conseil scientifique du Fonds français pour l’environnement mondial.