Odile Jacob publie

Scott Atran

Au nom du Seigneur La religion au crible de l’évolution

Comment expliquer le poids culturel de la religion à travers l’histoire ? Pourquoi les idées surnaturelles sont-elles aussi répandues dans toutes les cultures ? Que nous apprennent la biologie, la psychologie, l’anthropologie et les sciences cognitives sur les différences et les similitudes entre les groupes religieux ? Et comment se fait-il que les explications religieuses des phénomènes naturels influent plus sur notre imaginaire collectif que les connaissances scientifiques ?

Du point de vue de l’évolution, la religion ne devrait pas exister : elle est coûteuse en sacrifices matériels et en dépenses émotionnelles ; elle impose des efforts pour adhérer à des croyances qui défient le bon sens. Alors, pourquoi la religion ?

Scott Atran passe en revue toutes les explications — sociologiques, psychologiques, neurologiques, métaphysiques — et montre leurs insuffisances. Et si le sacrifice de soi qu’impose toute religion servait avant tout à stabiliser l’ordre moral dans le groupe ? Ce faisant, n’incite-t-elle pas à la compétition avec d’autres groupes ? Et, dès lors, n’est-elle pas toujours source de guerre ?

Appuyée par les recherches les plus originales et les plus actuelles, une puissante réévaluation du fait religieux au cœur même de l’humain.

Scott Atran est directeur de recherches à l’Institut

Jean-Nicod du CNRS. Anthropologue cognitiviste, il est professeur associé à l’Université du Michigan à Ann Arbor.