Odile Jacob publie

Dominique Rousseau, Michel Morvan

La Mémoire N° 6 Revue interdisciplinaire de l’Institut universitaire de France

Mnémosyne personnifie la mémoire dans la mythologie. Elle donne naissance à neuf filles, les muses, qui président à la pensée sous toutes ses formes. Depuis le plus simple des animaux jusqu’à l’homme, la capacité de traiter et de stocker de l’information est une propriété fondamentale du système nerveux. Pas de cognition sans mémoire. Mais la mémoire humaine n’est pas un enregistrement passif des expériences ; elle opère une construction créatrice d’informations, renferme non seulement nos perceptions, nos actions, leurs buts, mais aussi nos sentiments, notre fantaisie et le cheminement même de notre pensée. Sur cette mémoire, individuelle ou collective, de l’humain à l’univers, de la reproduction à la construction et à la création, sept spécialistes d’histoire, d’histoire de l’art, de littérature, de neurobiologie, d’informatique et d’astrophysique proposent leurs réflexions sur les connaissances actuelles.

Contributions de : Laurence Bertrand-Dorléac, Luc Capdevila, Marc Chénétier, Sophie Krebs, Serge Laroche, Michel Morvan ACTUEL Quand la cosmologie reconstruit le temps et l’espace : le ciel, mémoire de l’univers ? par Sylvie Vauclair