Odile Jacob publie

Alain Ehrenberg, Anne M. Lovell

La Maladie mentale en mutation Psychiatrie et société

Il y a quarante ans encore, la psychiatrie semblait ne s'intéresser qu'à la « folie », et l'« asile » était son symbole. Son domaine s'étend désormais des schizophrénies au marais du mal-être de masse. Ces formes d'intervention se sont disséminées dans le tissus social (école, prison, famille, etc.). Parallèlement les médicaments psychotropes sont devenus un trait du mode de vie de l'homme moderne et la conception même du trouble mental s'est radicalement modifiée avec les neurosciences. Le trouble mental est aujourd'hui une question sociale et politique autant que médicale ; elle concerne toutes les institutions, aussi bien la famille, l'école que l'entreprise. L'originalité de ce livre consiste à croiser, pour la première fois en France, les analyses de psychiatres, de sociologues, d'anthropologues, d'historiens et de philosophes. Ensemble, ils s'efforcent de cerner les enjeux de ces transformations.

Contributions de Jacqueline Carroy, Vincent Descombes, Alain Ehrenberg, Jacques Gasser et Michael Stigler, Byron J. Good avec Subandi et Mary-Jo Del Vecchio Good, Marc Jeannerod, Georges Lantéri-Laura, Claude Legrand, Anne M. Lovell, Sherrill Mulhern, Pierre Pachet, Paul Rabinow, Daniel Widlöcher, Allan Young.