Odile Jacob publie

François Jacob

La Souris, la Mouche et l'Homme

« Le monde vivant est une sorte de combinatoire d'éléments en nombres finis et ressemble au produit d'un gigantesque Meccano. C'est là un changement total de perspective qui est survenu dans le monde de la biologie au cours de ces dernières années.Le scientifique navigue entre deux pôles: le désirable et le possible. Sans possible, le désirable n'est que rêve. Sans désirable, le possible n'est qu'ennui. Il est souvent difficile de résister au rêve, mais l'expérimentation permet de contenir l'imagination. A chaque étape, le scientifique est obligé de s'exposer à la critique et à l'expérience pour limiter la part du rêve dans la représentation du monde qu'il élabore. La démarche scientifique consiste à confronter sans cesse ce qui pourrait être et ce qui est.Il est question ici de molécules, de reproduction et du bricolage de l'évolution. Il est question aussi de la manière dont fonctionnent les biologistes, dont ils envisagent le beau et le vrai, le bien et le mal. » (F.J.)

François Jacob est prix Nobel de médecine et vient d'être élu à l'Académie française.