Odile Jacob publie

Alain Prochiantz

Les Anatomies de la pensée À quoi pensent les calamars ?

Est-il possible que nous ayons un ancêtre commun avec la mouche ? La pensée est-elle, comme on le croit, déposée dans le cerveau ? Quels curieux habitants notre génome, notre corps et même notre cerveau abritent-ils ? C'est à une formidable aventure de la science moderne - celle de la biologie du développement - que nous convie Alain Prochiantz. En s'appuyant sur les données scientifiques les plus récentes, mais aussi sur l'œuvre des savants - Geoffroy-Saint-Hilaire, Darwin, Haeckel, Goethe même -, il défend ici avec passion et rigueur, contre le dogme positiviste du cerveau-machine, la conception romantique d' unité de la Nature. La découverte des gènes du développement, en effet, a ouvert la voie à une théorie biologique enfin libérée des modèles et de la logique issus des mathématiques de la physique. Mais cette découverte, qui rend possible la fabrication de nouvelles formes animales ou végétales, et qui permet de faire ressurgir des formes anciennes, démontre aussi que les sciences de l'évolution ont atteint un nouvel âge: celui de l'expérimentation, dont les conséquences médicales et économiques, par exemple dans la compréhension des mécanismes impliqués dans les pathologies humaines, peuvent être importantes.

Alain Prochiantz dirige le Laboratoire de développement et évolution du système nerveux (CNRS) à l'Ecole normale supérieure. Il est l'auteur notamment des Stratégies de l'embryon et de La Biologie dans le boudoir.