Odile Jacob publie

René Frydman, Muriel Flis-Trèves

Familles bousculées, inventées, magnifiées Gypsy VII

Aujourd’hui, les enfants viennent d’ici et d’ailleurs, les parents également; les grands-parents aspirent à des fonctions inédites; les nouvelles procréations supposent aussi des ruptures biologiques dans la filiation. La famille contemporaine, qu’elle soit recomposée, homo-parentale, monoparentale ou déconstruite, se cherche, s’invente. Cette famille composite offre-t-elle l’image d’un repliement sur soi ou d’une ouverture sur le monde extérieur ? Doit-on se réjouir de l’abondance de ces nouveaux schémas familiaux ou, au contraire, se soucier du bouleversement des repères traditionnels ?

Des médecins, des sociologues, des écrivains, des juristes, des gynécologues-obstétriciens, des anthropologues, des psychanalystes scrutent l’évolution passionnante de la scène familiale et les effets de ces modifications.

Ce volume rassemble l’ensemble des contributions au colloque des 7 et 8 décembre 2007 à la Faculté de médecine de Paris.

Le professeur René Frydman est gynécologue-obstétricien, chef du service maternité à l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart.

Muriel Flis-Trèves est psychiatre et psychanalyste.

Contributions de J.-P. Carminati, F. Clément-Neyrand, G. Delaisi de Parseval, P. Denis, M. Desplechin, C. Eliacheff, L. Ferry, S. Hefez, C. Honoré, N. Kuperman, W. Lowenstein, C. Mécary, S. Missonnier, M.-R. Moro, M. Segalen, F. de Singly, C. Thompson, S. Tisseron, F. Zonabend.