Odile Jacob publie

Justin Vaïsse

Histoire du néoconservatisme aux États-Unis

Le néoconservatisme explique-t-il à lui seul la guerre en Irak et doit-il s’y résumer ? Certainement pas. Voici l’ouvrage qu’il faut lire pour comprendre un pan essentiel de la vie politique américaine depuis des années. Après plus de sept ans de recherches en profondeur, Justin Vaïsse propose le premier exposé historique d’ensemble du néoconservatisme à expliquer clairement ses origines et sa diversité depuis les années 1960. Écrit par un expert du système politique américain, il apporte un éclairage essentiel

sur la présidence de George W. Bush et fait comprendre par quel cheminement des intellectuels au départ plutôt hostiles à l’intervention de l’État en sont venus à prôner cette formidable opération de volontarisme étatique que fut la guerre d’Irak.

Avec son échec, sont-ils appelés à disparaître ? Rien n’est moins sûr. Raison de plus pour les connaître mieux.

Justin Vaïsse est directeur de recherche à la Brookings Institution de Washington. Agrégé et docteur en histoire, spécialiste de la vie politique américaine, il a enseigné à l’IEP

de Paris et enseigne actuellement à l’Université Johns-Hopkins.

Il a notamment publié L’Empire du milieu. Les États-Unis et le monde depuis la fin de la guerre froide (avec P. Melandri), Washington et le monde. Dilemmes d’une superpuissance (avec P. Hassner), et La Présidence impériale. De Franklin Roosevelt à George W. Bush (avec D. Lacorne).